Accueil > français > Salaires et Tarifs > CONTEXTE CONVENTIONNEL AUDIO-VISUEL

CONTEXTE CONVENTIONNEL AUDIO-VISUEL

LA CONVENTION USPA

Notre fonction figure dans les emplois de catégorie B (niveau IIIA) de la Convention Collective de la Production audiovisuelle (CCPA connue sur les plateaux comme la Convention USPA) dont la dernière réactualisation remonte au 1er août 2017. Nous y apparaissons sous la dénomination ésotérique d’Opérateur spécial (steadicamer) spécialisé (SIC) avec une rémunération pour 39H de seulement 1506,01€. De plus, cette convention préconise pour le même poste une variante encore moins bien payée qui concerne tout tournage qui n’est pas de fiction lourde, et qui ne nous accorde alors que 1258,59€ toujours pour 39H ! Nous sommes très loin des 2200€ brut pour 39H que défend l’AFCS.

Ce double système de rémunération en fonction du crédit d’impôt que la production employeuse est susceptible ou non de toucher pour rentrer dans le champ de la « fiction lourde », n’a rien à voir avec la reconnaissance de notre métier et de sa spécialisation. Il a d’ailleurs été déclaré illégal par un Arrêt de la Cour d’Appel de Paris du 4 décembre 2014, car il contrevient à la règle « à travail égal, salaire égal ».

Le lien officiel suivant présente la CONVENTION COLLECTIVE DE LA PRODUCTION AUDIOVISUELLE (document .pdf) et ses différentes annexes et avenants. https://www.uspa.fr/sites/default/files/fichiers-affaires-sociales/ni2018047ccn_pav_consolidee_au_1erjuillet2018.pdf

C’est pourquoi nous encourageons l’ensemble des cadreurs spécialisés Steadicam à s’informer des recommandations salariales de l’AFCS afin de faire valoir la spécificité de leur métier avec une rémunération en accord avec ce qui se pratique tacitement sur la majorité des productions audiovisuelles de fiction. L’AFCS s’est toujours résolument opposée à la Convention USPA. Elle a établi sa propre grille il y a plus onze ans, en relevant les rémunérations dans le domaine du téléfilm habituellement obtenues par la plupart de nos membres, et cette grille n’a jamais été réévaluée. Nous nous engageons dans notre Charte à la défendre et à la promouvoir.

Répondre à cet article